AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 M.Landreau-"Un match à six points"

Aller en bas 
AuteurMessage
jujufan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 886
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: M.Landreau-"Un match à six points"   Sam 3 Mar - 12:16

Le gardien international était venu au PSG pour jouer le haut du tableau. Et le voilà qu’il se retrouve à jouer le maintien samedi à Sedan... Rencontre avec un portier apaisé et serein malgré la pression.


Mickaël, avant de recevoir Saint-Etienne (0-2), dimanche, le Paris Saint-Germain restait sur quatre succès toutes compétitions confondues. Ce revers est-il grave ?
Avant toute chose, au vu de la physionomie de la rencontre, cette défaite est sévère. Les deux buts stéphanois, le premier sur coup franc, le second juste avant la pause, nous font mal. Le problème, c’est que l’on n’a pas pesé en première période, on ne s’est pas procuré la moindre occasion. Par la suite, la réussite devant la cage adverse nous a fuis. On s’est offert la possibilité de marquer, pourtant. Si on y était parvenu, le match aurait été relancé et on aurait peut-être pu revenir. D’autant qu’en seconde période, Saint-Etienne était en train de faiblir physiquement.

Cette défaite constitue-t-elle un coup d’arrêt ?
Un revers représente toujours un coup d’arrêt. Vu notre situation, nous sommes contraints de repartir de l’avant. Et puis, vous savez, il n’y a qu’à Paris que l’on dresse des bilans après une seule rencontre. Les matchs s’enchaînent à une vitesse folle en ce moment, on peut vite repartir.

Face aux Stéphanois, vous êtes peu sollicité et impuissant sur les deux buts. Comment vit-on un tel match ?
C’est à cause de ce genre de rencontre que le poste de gardien est si particulier. Il contient beaucoup de patience. Même si tu as envie de montrer, tu n’en as pas la possibilité. Donc, juger un portier sur un match n’a aucune signification, cela ne veut rien dire. Un gardien est jugé sur la longueur. Ce qui compte, c’est le nombre de points que tu coûtes à ton équipe et ce que tu lui rapportes. Le principal est que solde soit positif.

Depuis novembre, votre balance penche du bon côté…
Cela est dû au travail, à l’expérience. Je me remets en question à chaque match. A ce poste, la moindre erreur se paye cash. La différence avec un buteur, c’est que celui-ci peut inscrire un doublé et rater d’autres occasions, on retiendra ses réalisations. Un gardien, lui, peut accomplir trois arrêts magnifiques et commettre une erreur à la 89eme minute qui coûte le match aux siens. Je dois rester vigilant d’un bout à l’autre d’un match, car on n’est à l’abri de rien. Au terme de la rencontre, on peut laisser exploser sa joie, avoir le sentiment du devoir accompli.

Quelques-uns de vos partenaires admettent éprouver des difficultés à enchaîner les rencontres…
C’est logique, vu le nombre de matchs que l’on dispute ces derniers temps. Pour moi qui suis gardien, je ressens les choses différemment. Psychologiquement, c’est dur. Je dois être régulier, me remettre en question à chaque fois… Cela représente beaucoup d’efforts. Mais c’est un challenge permanent. On doit continuer à avancer, même si la programmation de nos rencontres nous dessert.

C’est-à-dire ?
A plusieurs reprises, il nous est arrivé de jouer dimanche, puis mercredi et enfin samedi. La plupart de nos adversaires, eux, enchaînent de manière régulière, à savoir des matchs le samedi, puis le mercredi avant de finir le samedi.

Quels sont les ingrédients qui permettront à Paris de sauver la place du club en Ligue 1 ?
On aura besoin de beaucoup de solidarité, continuer à avancer en restant positif, ne pas se disperser, donner énormément pour le club et l’équipe. Cet aspect sera primordial. Tout va se jouer mentalement. C’est là que la différence se fera. Ceux qui n’y croiront pas ou laisseront de l’énergie à des moments où il ne faut pas descendront. C’est pour cette raison qu’en dépit de la défaite face à Saint-Etienne, on doit repartir. Ce n’est pas une fin en soi. Au contraire.

Jouer le maintien est-il très usant sur le plan mental ?
Oui ! Ceux qui n’ont jamais connu cette situation ne savent pas combien cela pompe beaucoup d’énergie. Et encore plus en étant à Paris ! Chacun le vit à sa manière, mais cela réclame beaucoup d’exigence et d’efforts. Il faut donner, se sacrifier pour le club. Cette donnée est très importante.

Au regard de votre passé et de votre statut, avez-vous un rôle particulier à jouer auprès de vos partenaires, pas habitués à lutter pour le maintien ?
Quelle que soit la situation, je me sens toujours investi d’une telle mission. On peut tous apporter quelque chose. Dans un groupe, j’essaie d’être toujours à l’écoute.

Vous affrontez Sedan et Auxerre, concurrents directs pour le maintien, lors de vos deux prochaines sorties en championnat. Le maintien va-t-il se jouer là ?
Il ne faut pas dissocier les matchs, ils recèlent tous la même importance. Je ne me projette pas trop loin, mais je me concentre que sur le prochain match, en me disant que l’on peut s’imposer à chaque fois et que l’on va défendre chèrement chaque point.

Vos partenaires sont-ils abattus par la situation alarmante ?
Je les sens surtout concernés. Ils ont envie de bien faire et de réussir pour le PSG. On aura besoin de toutes les valeurs et tout le monde pour aller jusqu’au bout.

On vous sent très serein…
J’ai confiance. Mais cette confiance ne masque pas la conscience de la situation. Je ne crois pas avoir changé ces dernières semaines. Je suis bien, heureux d’être ici. Je prends ce challenge à fond, en étant concerné et en voulant réussir quelque chose avec le PSG.

Sedan est-il une rencontre à quitte ou double ?
Il s’agit d’un match à six points ! On doit laisser notre adversaire direct à bonne distance. Si on les bat, on aura fait un grand pas. Voilà l’enjeu de ce déplacement dans les Ardennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
M.Landreau-"Un match à six points"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pronos Mondial 2010] "1er Match" Clôture Vendredi 11 Juin 16h00
» Sondage "MUSIQUE d'avant match et de goal"
» Dans la série "match de la saison". le n°1..Gueugn
» l"apres match perigueux_tarbes
» VelorizonSologne : "ça va brâmer !!!....", du 30/10 au 1er/11/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Landreau online :: ANCIEN CLUB :: Paris Saint Germain-
Sauter vers: